ILL. Titien, Vénus au miroir, National Gallery of Art-Washington

Titien, un maître sans école

Cédric Michon

Professeur d’histoire moderne, université Rennes II. Normalien et agrégé d’histoire, il est membre honoraire de l’Institut universitaire de France. Ancien directeur des Presses universitaires de Rennes, il a consacré plusieurs ouvrages à François Ier et à sa cour, notamment François Ier (2018), Louise de Savoie (2015), Les conseillers de François Ier (2011) et La crosse et le sceptre (2008).

 

Dans la Venise flamboyante de la Renaissance, Titien (1488-1576) s’impose comme le maître absolu de la peinture pendant plus d’un demi-siècle. Révolutionnant l’art du portrait, du tableau religieux ou des scènes mythologiques, aussi à l’aise dans les toiles intimistes que dans les immenses déflagrations de couleurs, il occupe, par son inventivité, sa productivité et sa longévité, une place à part dans la peinture occidentale, inspirant Velázquez autant que Rembrandt, Delacroix ou Manet. Peintre de l’énergie vitale et de la saveur du monde, autant que de ses drames, de sa violence et de son injustice, il se réinvente sans cesse pendant les trois quarts de siècle de sa carrière. Il meurt le pinceau à la main, à l’orée de ses 90 ans, laissant un exceptionnel héritage de formes et de couleurs.

DATE

22/11/2024

Lieu

Cinéma Le Français 9 rue Montesquieu

Durée

18H - 1H15

Adhérer