Ill. Rembrandt, Aristote contemplant le buste d'Homère, Détail, MET New York

Peindre les passions. Rembrandt et la peinture d’histoire à Amsterdam

Léonie Marquaille


Maîtresse de conférences en histoire de l’art de la période moderne à l’université Bordeaux-Montaigne, Léonie Marquaille est spécialiste de la production artistique des anciens Pays-Bas (Flandre et Hollande) à l’époque moderne. Elle a consacré sa thèse à la peinture pour les milieux catholiques dans les Provinces-Unies, parue en 2019 aux Presses universitaires de Rennes sous le titre « La peinture hollandaise et la foi catholique au XVIIe siècle ». Ses recherches portent également sur les rapports entre décor et architecture, avec un intérêt particulier pour les collaborations artistiques et les pratiques de chantiers, mais aussi pour les relations entre les arts ainsi que les hiérarchies de l’histoire de l’art.

 

Portraitiste reconnu, Rembrandt a pourtant des ambitions de peintre d’histoire lorsqu’il s’installe à Amsterdam en 1631. Puisant dans les répertoires bibliques et mythologiques et s’appuyant sur l’imitation des maîtres, Rembrandt développe un goût prononcé pour la narration fondée sur l’instantanéité et l’action. L’historia, telle qu’elle est définie par Alberti, permet à Rembrandt de se confronter à la représentation des passions avec l’intention de rendre les affects des figures en fonction du sujet choisi mais aussi de produire une relation avec le spectateur. Cette conférence nous donnera l’occasion de mieux appréhender l’intérêt grandissant pour la peinture d’histoire et l’expression des passions à Amsterdam sous le pinceau de Rembrandt.

DATE

31/01/2025

Lieu

Bordeaux Athénée amphithéâtre Wrésinski

Durée

18H - 1H15

Adhérer