Ill. Auguste Rodin, Les portes de l’enfer-Musée Rodin-Paris

Les Portes de l’Enfer d’Auguste Rodin

François Blanchetière

François Blanchetière est conservateur en chef du patrimoine au musée d’Orsay depuis 2020, après avoir passé onze ans au musée Rodin (2005-2016) et trois ans au musée des Beaux-Arts de Tours (2017-2019). Spécialiste de la sculpture française du XIXe siècle, et de Rodin en particulier, il a été commissaire ou co-commissaire de plusieurs expositions : “Corps et décors. Rodin et les arts décoratifs” (2009), “Rodin. La chair, le marbre” (2012), “L’Enfer selon Rodin” (2016) ou encore “Monumental Balzac. Petite histoire des monuments au grand écrivain” (Tours, 2019).

 

La Porte de l’Enfer est l’un des grands chefs-d’œuvre de Rodin, le plus important sculpteur du XIXe. Elle lui fut commandée en 1880 en tant que « modèle d’une porte décorative » destinée à un musée des arts décoratifs, alors que l’artiste était encore peu connu. Désireux de saisir sa chance, Rodin se mit au travail avec passion, s’inspirant d’abord de L’Enfer, la première partie de la Divine Comédie de Dante, avant d’y mêler le parfum vénéneux des Fleurs du mal de Baudelaire. Véritable œuvre-monde, la Porte de l’Enfer a occupé Rodin pendant dix années très intenses, et il y revint à plusieurs reprises jusqu’à la fin de sa carrière, exploitant avec une grande créativité le formidable répertoire de forme qu’il avait créé pour elle.

DATE

25/10/2024

Lieu

Cinéma Le Français 9 rue Montesquieu

Durée

18H - 1H15

Adhérer