Ill. Mantegna, La présentation de Jésus au temple, Staatliche Museen, Berlin

Andrea Mantegna à Mantoue : un peintre architecte vénitien au service des Gonzague

Sabine Frommel 

Directeur d’Etudes à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes Paris-Sorbonne, son travail est axé sur les rapports entre la France et l’Italie, sur le séjour des artistes italiens à la cour de France du XVIe jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, et celui des artistes français dans la péninsule. Architecte et historienne d’art, ses autres recherches gravitent autour des thèmes historiographiques fondés sur une étude comparative entre l’Allemagne, la France et l’Italie.
En 1460 Mantegna s’installe à Mantoue comme artiste de cour et réalise, grâce au mécénat ambitieux des Gonzague, une série de chefs d’œuvres, placée sous le signe d’une autocélébration somptueuse et de l’appropriation des modèles provenant de l’Antiquité romaine. Pendant cette période qui s’étendra, avec quelques interruptions, jusqu’à sa mort en 1506, l’artiste se consacre à la camera picta au château de Saint Georges (1465-1474), aux Triomphes de César (aujourd’hui à Palazzo Reale di Hampton Court) (1485-1505), aux peintures pour le studiolo di Isabella d’Este (1497-1502), sans oublier de célèbres tableaux comme le Saint Sebastien (Louvre). A partir de 1476 sa maison, la casa di Mantegna, révèle ses compétences aussi dans le domaine de l’architecture et l’influence du théoricien-architecte Leon Battista Alberti, également actif pour les Gonzague. Ces créations spectaculaires qui développent ses expériences précédentes en Vénétie témoignent de traits innovants et auront un impact important sur la l’art de la Seconde Renaissance à Rome à partir de 1503.

DATE

17/01/2025

Lieu

Bordeaux Athénée amphithéâtre Wrésinski

Durée

18H - 1H15

Adhérer