Toulouse Lautrec et son temps ; un peintre de la société réelle

Yvette Guilbert, 1894, détail

 

Conférence par Gilles Genty, 

historien de l’art. Ancien chargé de cours à l’Ecole du Louvre, spécialiste des peintres symbolistes et des nabis ; il leur a consacré plusieurs expositions dont il a été co-commissaire : Maurice Denis le temps des Nabis, Les trois âges du symbolisme français de Caillebotte à Picasso, De Gauguin aux Nabis le droit de tout oser, Odilon Redon le prince du rêve. Il est auteur et co-auteur d’ouvrages : L’abécédaire du symbolisme et de l’art nouveau paru chez Flammarion, le catalogue raisonné de Paul Ranson aux éditions Somogy et Pierre Bonnard inédit.

Le monde peint par Toulouse-Lautrec est celui du Paris des années 1880-1905 ; une ville nouvelle, aux perspectives inédites, aux bâtiments reconstruits après les incendies de la Commune, aux places et aux sculptures urbaines sans cesse plus nombreuses. Cette ville est parcourue par les trains, les omnibus, les fiacres, les vélocipèdes, les automobiles et par une foule de piétons. Corps en mouvement permanent, Paris offre de nouveaux lieux de sociabilité ; théâtres d’avant-garde, cafés-concerts, cabarets, vélodromes, rassemblent les foules les plus bigarrées, les plus interlopes. L’histoire retiendra Aristide Bruant, Yvette Guilbert, La Goulue, Loïe Fuller, Jane Avril, May Milton immortalisés par Toulouse-Lautrec et ses amis en des compositions aux graphismes expressifs des réalités de cette société. La rue devient ainsi, avec ses affiches qui fleurissent quotidiennement, le nouveau musée en plein air de ce « Paris canaille ». Ce Paris là fascinera les jeunes artistes de l’Europe toute entière, notamment Picasso, Juan Gris, Van Dongen pour lesquels Toulouse-Lautrec sera un modèle à suivre.

 

  • Vendredi 2 décembre 2016. A 18 heures, Athénée amphithéâtre Wrésinsky, place Saint-Christoly
Facebook