Rivalités à Rome : mécènes et sculpteurs au temps de Pietro Bernini – Emmanuel Lamouche

« Rivalités à Rome : mécènes et sculpteurs au temps de Pietro Bernini »

  Rome au début du XVIIe siècle : la ville voit s’affairer sur une multitude de chantiers architectes et équipes de sculpteurs et de peintres, dans une quête effrénée de magnificence qui a inauguré la grande saison baroque si indissociable de la cité pontificale. L’un de ces chantiers, celui de l’église Saint-André della Valle, est particulièrement intéressant pour le décor exceptionnel de ses chapelles. On y trouve le sculpteur Pietro Bernini (1562-1629), un artiste que les Bordelais connaissent bien pour son Annonciation de l’église Saint-Bruno. L’artiste était alors au service des Barberini, une famille qui, avec deux autres grandes dynasties florentines, les Rucellai et les Strozzi, rivalisaient d’ambition pour aménager dans la vaste église la plus belle des chapelles privées. C’est ce climat d’intense émulation qui nous intéressera dans cette conférence : émulation entre commanditaires, entre artistes – particulièrement entre sculpteurs –, mais aussi entre les familles de mécènes et le pouvoir pontifical, dont les grands chantiers officiels constituaient des modèles pour le goût des décors faits de luxueux matériaux. À travers le prisme de ces multiples niveaux de concurrence, et en accompagnant Pietro Bernini sur les lieux de son activité, ce sont ainsi les rouages des grandes commandes de la Rome du XVIIe siècle qui seront éclairés. 

Facebook