Pontormo, Cellini, Vasari : trois artistes florentins vus par eux-mêmes

Alain MEROT

Professeur d’histoire de l’art moderne, université Paris-Sorbonn

,Ses recherches portent sur les arts en Europe à l’époque moderne, et principalement sur l’art français au XVIIe siècle. Agrégé de lettres classiques, docteur en histoire de l’art, il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur La peinture française au XVIIe siècle. Il a écrit une vaste monographie consacrée à Nicolas Poussin.

Il sera intéressant de comparer dans cette conférence trois textes de statut différents, tous trois écrits par des artistes florentins du XVIe siècle : Le Journal de Jacopo Pontormo, écrit des plus intimes, l’autobiographie très romancée rédigée par Benvenuto Cellini et l’ultime chapitres des Vies où Giorgio Vasari se présente et dresse un bilan de son œuvre pour la postérité. Trois documents qui attestent à des titres divers de la naissance de l’artiste moderne.

Ill . : Pontormo, La Visitation, détail

Facebook