Michel-Ange sculpteur

Marion Boudon-Machuel

Professeure à l’université François Rabelais de Tours, histoire de l’art pour la période moderne (XVIe-XVIIIe siècle). Membre du Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance. Codirectrice des Masters du département d’Histoire de l’art, Arts et Sciences Humaines, responsable de la mention « Histoire, Civilisation, Patrimoine »

L’importance de la sculpture dans l’œuvre de Michel-Ange est fondamentale mais n’est pas toujours prise en compte à sa juste valeur, l’image du peintre l’emportant souvent dans l’esprit du public. Certes, aucune de ses sculptures ne peut-être comparée à la voûte de la chapelle Sixtine. Pour autant, tant dans sa formation que dans sa carrière, tant dans son œuvre plastique tout art confondu que dans sa poésie, et ce, jusque dans sa conception fondamentale de l’Art, la sculpture apparaît comme le medium privilégié du grand artiste. Cette conférence propose d’analyser la production sculptée de Michel-Ange mais aussi ce que la sculpture apporte à la compréhension de son art.

Facebook