Les arts à Ferrare à la cour des Este

Marco Folin

Professeur d’histoire de l’architecture, université de Gènes

 

Pendant plus de trois siècles, de 1264 à 1598, la ville de Ferrare abritait l’une des cours les plus munificentes et vivaces de la péninsule italienne : celle des marquis, puis des ducs, d’Este. Politiquement faibles, les Este visèrent à consolider leur pouvoir à travers une stratégie des images de grande envergure, dans laquelle le patronage artistique et culturel joua un rôle majeur. La conférence présentera certains des épisodes les plus extraordinaires de cette période faste  : la construction de villas (ainsi-dites « Palais de délices ») disséminées dans les campagnes et aux alentours de la ville (1435-1448); la décoration de la salle du palais Schifanoia (1469-1470) avec un cycle de fresques qui est l’un des chefs-d’œuvre de la peinture profane de l’époque; la reconstruction du palais royal, où de somptueux appartements ont été mis en place pour le duc et la duchesse (1476-1482); la campagne de rénovation urbaine conduite par Hercule 1e d’Este à la fin du XVe siècle, qui emmena à redoubler l’extension de la ville dans moins de quinze ans (1492-1505).

 

Vendredi 23 novembre 2018, conférence à 18h, Athénée, Amphithéâtre Wrésinski, place saint Christoly

Ill.: Fresque du Palais Schifancia de Ferrare, détail.

Facebook