Le Musée national Picasso-Paris : un bilan après sa réouverture

Laurent Le Bon

Directeur du musée Picasso, Paris

Diplômé de Sciences Po Paris, diplômé de l’Ecole du Louvre et de l’Ecole nationale du patrimoine, M. Le Bon a été nommé en 2000 conservateur au Musée national d’art moderne Centre Pompidou. Conservateur général du patrimoine, il a été de 2008 à 2014, directeur du centre Pompidou Metz dont il a assuré en 2010 le commissariat de l’exposition inaugurale « Chefs-d’œuvre ? ». Depuis 2014 il est président du Musée Picasso-Paris. Auteur de plusieurs ouvrages, dernièrement il a publié aux éditions La Martinière « Une autre histoire de l’art » en codirection avec Yves le Fur et Jean de Loisy.

 

Inauguré en 1985, le Musée national Picasso-Paris a fermé en 2009 et rouvert en 2014. La conférence permettra d’aborder son nouveau projet culturel fondé sur la plus importante collection au monde d’œuvres du génie espagnol.

Originaire d’Andalousie, Pablo Ruiz Picasso grandit à Barcelone où son père est nommé professeur à l’Ecole des beaux-arts. Elève de cette même Académie, il le sera deux ans plus tard, il a alors 16 ans, à l’Académie royale de Madrid. Après cette période d’études classiques, il découvre la vie de bohème, notamment en fréquentant un cabaret artistique et littéraire de la vieille ville de Barcelone, Els Quatre Gats. À partir de 1904, il s’installe définitivement en France et emménage tout d’abord dans un misérable atelier de Montmartre, au « Bateau-Lavoir ». Cette époque heureuse marque le début de sa période rose avec ses peintures de saltimbanques, aux couleurs adoucies. En 1907, Picasso travaille à la composition des Demoiselles d’Avignon,

Pablo Picasso est l’un des peintres les plus importants du XXe siècle. On dit généralement que son œuvre a changé le cours de l’art.

Ill. : Pablo Picasso, Maternité, détail

Facebook