La cour d’Henri VIII vue à travers la peinture d’Hans Holbein

Cédric MICHON
Professeur d’histoire moderne,  université Rennes 2

Normalien et agrégé d’histoire, membre honoraire de l’Institut universitaire de France, et directeur des Presses universitaires de Rennes, il a consacré plusieurs ouvrages à François Ier et à sa cour, notamment François Ier (2018), Louise de Savoie (2015), Les conseillers de François Ier (2011) et La crosse et le sceptre (2008).

Réputé pour ses portraits de courtisans européens et de marchands allemands, Holbein propose son chef-d’œuvre avec Les Ambassadeurs véritable synthèse de la peinture de la Renaissance. Le tableau allie la science du détail flamand et la maîtrise de la perspective italienne, l’art du portrait et le memento mori, l’évocation des débats religieux et l’exaltation de la culture humaniste. Au carrefour d’enjeux multiples, le tableau constitue une fenêtre ouverte sur l’histoire religieuse, politique et culturelle de l’Europe de la Renaissance et tout particulièrement de ses cours. »

Ill . : Hans Holbein, Portrait d’Henri VIII

Facebook