Donatello et le rôle de la sculpture dans le développement de la Renaissance

Marion BOUDON-MACHUEL

Professeur d’histoire de l’art, université François Rabelais de Tours 

Professeur pour la période moderne (XVIe-XVIIIe siècle), Marion Boudon-Machuel est membre du Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance. Codirectrice des Masters du département d’Histoire de l’art, Arts et Sciences Humaines elle est également responsable de la mention « Histoire, Civilisation, Patrimoine »

Donatello né et mort à Florence (1386-1466) est l’une des grandes figures de cet immense mouvement artistique et culturel qui naît à Florence au début du XVe siècle : la Renaissance.

Il introduit dans ses sculptures, dont les sources sont l’art antique, de la vitalité, du dynamisme, et un humanisme étincelant. Il n’hésite pas à donner aux visages et aux poses comme dans son David une expressivité jusque-là inédite. Il travaille aussi bien l’argile et le bronze que le bois  et le marbre. Reconnu, il révolutionne l’art de la sculpture et les commandes à Florence, Sienne et Padoue se multiplient, Donatello impose dans la sculpture monumentale ainsi que dans le bas-relief sa marque indélébile..
Ill. Donatello, David, détail

Facebook