Des années 25 à « l’art déco » les avatars d’un style

  • Amis Musée Beaux-Arts _ René Lalique, Le Peigne aux hortensias, détail.

Conférence_ Des années 25 à « l’art déco » les avatars d’un style

Par Jean-Louis Gaillemin,

historien d’art Centre André Chastel. Jean-Louis Gaillemin, docteur en histoire de l’art (Université de Paris 4, 2001), fondateur de Beaux-Arts Magazine et de L’Objet d’Art, enseigne l’histoire de l’art à la Sorbonne.

Son exposition « Design contre Design » au Grand Palais en 2008 a été l’occasion pour lui de présenter une nouvelle interprétation de l’histoire du design que l’on retrouve dans ses ouvrages « Décorateurs des années quarante » 1998, « André Dubreuil », 2007, « Passion Art Déco, Félix Marcilhac »,  2014 « Céramiques de l’atelier Primavera » 2015, et « Pucci de Rossi », (2017) « . Vision affirmée récemment encore dans le catalogue de l’exposition Bauhaus du Musée des Arts Décoratifs de Paris où il a traité des rapports de la modernité et de l’ésotérisme. Il travaille actuellement à un ouvrage sur la genèse de l’abstraction dans le milieu des arts décoratifs qui résume et développe un de ses enseignements à Paris Sorbonne.

Passion Art Déco » ouvrage publié en 2014 aux Éditions du Passage lors de la vente chez Sotheby’s de  la collection de l’antiquaire Félix Marcilhac, a été pour Jean Louis Gaillemin l’occasion d’une recherche historique sur « la redécouverte de « l’art déco » en France dans les années 60 et 70. Epoque où naît le concept même d’Art Déco » lors d’une exposition mémorable au Musée des Arts Décoratifs de Paris en 1966. Considéré alors par la critique  comme un courant luxueux et passéiste, le concept d’Art Déco a connu une telle fortune qu’il devient aujourd’hui synonyme de presquie toute la production « moderne » de l’entre deux guerres. Occasion de montrer les origines du mouvement et ses divers avatars internationaux, de Paris à Vienne (Wiener Werkstätte) en poussant jusqu’à Miami et Tokyo.

 

 

  • Vendredi 12 mai 2017. A 18 heures, Athénée Amphithéâtre Wrésinsky place Saint-Christoly
Facebook