De la perfection technique à l’art : la gravure au XVIIe siècle de Callot à Rembrandt. – Marianne Cojannot-Le Blanc

Professeur d’histoire de l’art moderne, université Paris-Ouest

Facebook