Bastide de Monflanquin

Bastide de Monflanquin – Fêtée par Stendhal comme étant une « petite Toscane », la bastide de Monflanquin perchée sur son « pech » est située dans une région de collines entre l’Agenais, le Périgord et le Quercy. Alphonse de Poitiers, comte de Toulouse, prince de sang royal et frère de saint Louis, créa cette bastide en 1256 lors de la signature de la charte des Coutumes instaurant ainsi les libertés civiles et politiques pour les citoyens. La ville se compose de deux rues  charretières qui, avec les rues traversières, forment un plan orthogonal, d’une grande place de forme carrée, cœur de la bastide avec ses arcades, ses maisons en pierre et en pans de bois, son Eglise gothique et la Maison dite du « Prince Noir », belle demeure du XIVe siècle. D’après la légende, le Prince Noir aurait séjourné dans ce décor médiéval.

Pujols-le-Haut – Petit village de cinquante âmes, il est classé parmi les plus beaux villages de France. Perché sur une colline dominant la vallée du Lot, Pujols-le-Haut possède le charme des villages fortifiés du Midi avec ses vieilles pierres qui sont les vestiges des anciennes places fortifiées. Cette cité médiévale qui fut détruite pendant la guerre des albigeois et ensuite reconstruite, est le témoignage d’un village qui a su garder toute sa beauté, sa splendeur et son patrimoine architectural du 13e  siècle.

Facebook