La grotte de Thétys et ses chefs-d’œuvre sculptés

Alexandre Maral
Conservateur général du patrimoine. Chef du département des sculptures du château de Versailles

Diplômé de l’École du Louvre, archiviste paléographe, docteur en histoire, pensionnaire de l’Académie de France à Rome, Alexandre Maral est conservateur général au château de Versailles, chef du département des Sculptures et directeur du Centre de recherche.

Édifiée en 1664-1665, la grotte de Téthys se présentait comme une loggia ouvrant sur le parterre du Nord à Versailles. Cette grotte artificielle, qui s’inscrivait dans une longue lignée de fabriques de jardin illustrées depuis la Renaissance, reçut un programme sculpté d’une qualité exceptionnelle, dont le groupe d’Apollon servi par les nymphes, chef-d’œuvre de François Girardon et Thomas Regnaudin, constitue l’expression la plus sublime. Ce lieu de perfection de l’art français fut chanté et célébré par Jean de La Fontaine, Jean-Baptiste Lully et Madeleine de Scudéry. Il fut aussi longuement décrit et publié par André Félibien, historiographe du roi, qui y voyait « un lieu où l’art travaille seul et que la nature semble avoir abandonné ».

Illu., François Girardon, Apollon servi par les Muses, Grotte de Thétys

Facebook