Miroirs, trompe-l’œil et jeux perspectifs : Le triomphe de l’illusion dans les grands décors

Sandra BAZIN-HENRY

Chercheur au Laboratoire d’excellence Création, Arts, Patrimoines (HiCSA/ musée des Arts décoratifs)

Elle est également chargée d’enseignement en histoire de l’art moderne à l’université de Clermont-Ferrand. Docteur en histoire de l’art, elle a consacré sa thèse aux décors de miroirs dans l’habitat des élites (Prix Bruno Pons 2017). Ses travaux portent sur les arts du décor, l’histoire du goût et les échanges artistiques en Europe à l’époque moderne

Miroirs, trompe-l’œil et jeux perspectifs s’imposent au XVIIe siècle dans les palais européens alors même que les recherches sur la perspective, l’optique et la catoptrique connaissent à cette époque un développement majeur. Comment ces décors étaient-ils élaborés et conçus ? Que révèlent-ils ? Des peintures en trompe-l’œil aux revêtements de miroirs, cette conférence propose d’explorer ces grands décors illusionnistes dans leur contexte culturel et artistique afin de mieux saisir leurs enjeux et leur signification.

.Ill. : Galerie des Glaces Versailles

Facebook