Vie quotidienne et monde réel dans les œuvres picturales de l’époque moderne (XV-XVIIIe siècles) une riche documentation pour les historiens – Jean-Pierre Poussou

Jean-Pierre Poussou

Professeur émérite, université Paris Sorbonne

Agrégé d’histoire, docteur es Lettres, professeur émérite de l’université Paris-Sorbonne, spécialiste en démographie historique, il s’est occupé de bien d’autres domaines allant du XVIe au début du XXe siècle. Il a publié de nombreuses études sur la vie rurale et urbaine, et plusieurs ouvrages sur Bordeaux et la vie quotidienne dont Les Lumières du Médoc.

 

 

A partir d’Hogarth, les peintres britanniques de qualité sont nombreux. Un de leurs apports essentiels est de nous permettre d’analyser l’évolution économique et sociale du pays. Cela peut se faire sous plusieurs angles, soit que nous prêtions attention aux attitudes, apparences et costumes des différents personnages représentés, qui furent très nombreux tant l’art du portrait a fleuri dans les îles Britanniques, soit que les thèmes choisis aient concerné directement la vie économique et sociale, par exemple les paysages ruraux qui n’ont cessé d’évoluer ou les premières manufactures. Dans d’autres cas, il s’agit d’événements exceptionnels, telle l’Exposition universelle de 1851.La peinture britannique des XVIII° et XIX° siècles est pour toutes ces raisons une documentation de très grande valeur pour les historiens.

Facebook