Le château d’Ecouen et la révolution architecturale des années 1540 en France

Guillaume FONKENELL

Conservateur en chef du patrimoine au musée national de la Renaissance au château d’Ecouen

Guillaume Fonkenell, ancien élève de l’Ecole normale supérieure, agrégé de lettres classiques et architecte, est conservateur en chef du patrimoine au Musée national de la Renaissance au château d’Ecouen. Spécialiste de l’histoire du Louvre, dont il a dirigé la section « Histoire » pendant sept ans, il a assuré plusieurs commissariats d’exposition et publié de nombreux articles et ouvrages, parmi lesquels Le Palais des Tuileries (Editions Honoré Clair, 2010) ainsi que les trois volumes du livre de synthèse sur l’histoire du Louvre (Fayard et musée du Louvre éditions, 2016).
Il est également chargé de cours à l’Ecole des chartes et à l’Ecole du Louvre.

La Renaissance française, loin de constituer une période homogène, est traversée par d’intenses renouvellements, que ce soient dans le domaine des sciences et des techniques, de la pensée religieuse et philosophique, ou dans les arts. Le château d’Écouen constitue un exemple privilégié pour saisir les évolutions très rapides qui touchent l’architecture française au tournant des années 1540. Nous verrons comment des formules sur lesquelles s’était établi un véritable consensus ont été brusquement remplacées par une nouvelle approche de l’art d’édifier, où géométrie, commodité et référence à l’antique sont articulées de manière nouvelle.

Ill. : La Renaissance

 

 

 

Facebook