Château de Malromé et Château de Roquetaillade

Château de Malromé à Saint André du Bois

La Comtesse Adèle de Toulouse-Lautrec fait l’acquisition du domaine en 1883. La mère d’Henri est alors attirée par la proximité de Verdelais, lieu de pèlerinage marial important à la fin du XIXe siècle. Son fils y résida pour y goûter le calme, le repos dans la tiédeur des soirées girondines.

Déjeuner à Malromé

Château de Roquetaillade

Il est mentionné pour la première fois en 778, on parle alors d’une fortification. Charlemagne accompagné de son neveu, Roland, tous deux en route vers les Pyrénées, font halte à Roquetaillade. Regroupant son armée, Charlemagne y fit construire une première motte fortifiée en bois. Au fil des temps, cette construction se modifia : la pierre remplaçant le bois. Puis le château se transforma en une remarquable bâtisse. Classé Monument Historique en 1840, Roquetaillade est constitué de deux châteaux forts des XIIe et XIVe siècles. Ses remparts, ses tours, sa chapelle, ses cheminées Renaissance en font un lieu unique chargé d’histoire.

Facebook