Charles Ier d’Angleterre esthète et collectionneur

  • Anton Van Dyck, Charles Ier d’Angleterre, dit Portrait du roi à la chasse, vers 1635, détail

Par Jean-Pierre Poussou, 

professeur émérite université Paris-Sorbonne. Sa spécialité d’origine est la démographie historique et l’histoire urbaine et, en particulier, les migrations au sujet desquelles il signe une thèse de doctorat d’État en 1978 (L’immigration bordelaise de 1737 à 1791). L’histoire des mondes anglo-saxons est sa deuxième spécialité qu’il « tient » de François Crouzet, son directeur de thèse. Ici encore, il signe quelques synthèses d’histoire politique, économique ou urbaine, et défriche un territoire peu exploité par l’historiographie française. L’histoire du Sud-Ouest aquitain intéresse enfin cet historien né dans le Lot-et-Garonne. Pour être tout à fait complet, on peut ajouter la Révolution française (il est l’un des représentants de l’historiographie libérale et conservatrice), l’histoire maritime et ses nombreuses directions d’ouvrages destinés aux candidats aux concours de l’enseignement.

 

  • Samedi 19 novembre 2016. A 18 heures, Athénée amphithéâtre Wrésinsky, place Saint-Christoly
Facebook